Se dire que cette ville n'est nulle part et partout en même temps, qu'elle est sans doute comme celles qu'on imagine les mêmes, Tokyo, Mexico, Séoul, autre chose qu'une ville, une ville-monde qui donne à voir ce qu'est la grossissante part de notre humanité urbaine, celle errante arrivant là pour se poser et ne cessant finalement pas de marcher pour chercher des réponses dont on sait bien qu'elles ne se trouvent pas sous les sabots d'un cheval — on le sait, on a vérifié.